LETTRE OUVERTE DU PASTEUR DANIEL VINDIGNI

Par cette lettre ouverte, j’encourage tout ceux qui aiment la France et désirent combattre dans la Foi pour la liberté et le Salut de millions de Français.

L’élection du Président Emmanuel MACRON ne doit pas nous faire perdre espoir.

 

Avec tout le respect que je dois, en tant que Pasteur et citoyen, au chef de l’État, j’ai écrit en date du 24 Mai 2021 à la Présidence adressant un message d’appel au Salut et à la raison, qui, hélas et sans grande surprise, n’a pas été entendu.

Suite à cela, Dieu m’a montré que l’endurcissement avait pénétré l’Élysée et qu’il nous fallait beaucoup prier.

 

Aujourd’hui, j’appelle à prier sans baisser les bras pour la France et pour le parti du Rassemblement National. Certains de mes partenaires, dignes de foi, et moi-même, avons eu des visions et des messages du Saint-Esprit montrant, d’une part, Emmanuel MACRON comme un antéchrist et, d’autre part, Marine LE PEN bénie par la main de Dieu.

La diabolisation qu’a subi le Rassemblement National n’est pas juste.

 

J’apporte le témoignage que ce parti ne s’est pas compromis avec la franc-maçonnerie, ce qui explique l’injustice et l’agression dont il fait l’objet. En revanche, il est notoire de constater que notre Président actuel possède toutes les caractéristiques d’un antéchrist. La Bible nous dit qu’il y a des antéchrists et qu’il doit y avoir un antéchrist ultime qui fera basculer le monde dans la dictature, le crime et le chaos total (1 Jean 2:18). Le temps nous dira si la France est la Nation qui le fera paraitre. 

 

Par cette lettre, je viens partager une conviction de Foi. Je pense que le Salut en Jésus-Christ a été définitivement rejeté de la part du clan MACRON, mais qu’il est encore possible que Marine LE PEN soit touchée et régénérée par le message de l’Évangile ; il faut prier pour son Salut.

Nous prions pour tous les candidats et pour tous nos élus mais, compte-tenu de la position du Rassemblement National dans notre pays, il serait évidemment avantageux que Dieu touche le cœur de Madame LE PEN. Je pense qu’il est possible que dans cinq ans, peu avant l’enlèvement de l’Église, elle soit élue. Dieu est surprenant et il se pourrait aussi que le gouvernement actuel soit dissout pour fraude ou, qu’en Juin lors des élections législatives, le pouvoir actuel soit neutralisé par une majorité d’opposition qui empêcherait le Président d’aller au bout de son mandat. 

 

Quoi qu’il en soit, et par les compassions du Saint-Esprit, je vous invite à prier et à vous réjouir, car notre Seigneur Jésus nous aime tant qu’Il prépare pour l’Église un grand débordement de puissance et d’autorité face à la grande tribulation qui vient.

 

Souvenons-nous que rien n’est jamais perdu pour ceux qui ont un cœur pur et que, souvent, comme ce fut le cas pour notre Seigneur Jésus : « La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue la principale de l’angle » (Matthieu 21:42 / en référence au Psaume 118:22).

 

Bien fraternellement,

Pasteur Daniel